chap22.tex 1.16 KB
Newer Older
Pierre-antoine Comby's avatar
Pierre-antoine Comby committed
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43
\documentclass[main.tex]{subfiles}
\begin{document}
\subsection{Codage de donnée discrètes}
\begin{defin}
Les données discrètes sont représentées par des symboles en nombre fini $m$.
On parle d'une répresentation $m-$aire ou $m-$moments
\end{defin}

\begin{exemple}
  \begin{itemize}
  \item Alphabets
  \item Symbole de numérotation (décimal, hexa, octal)
  \end{itemize}
\end{exemple}
\begin{tabular}{|c|c|c|c|}
  \hline
  Sources& Symboles& Dimension& Codage binaires \\
  \hline
  alpha. simplifié & lettre& 27 & 5\\
  alphabet & lettres 128 & 7 \\
  Nombres & chiffres & Dec: 0-9 10 & 4 (DCB)\\
  Nombres & chiffres & Hex: 0-F 16 & 4 \\
  Nombres & chiffres & Ternaire: 0-p 10 & 2)\\
\end{tabular}
\begin{rem}
Les symboles binaire s sont des bits ou ``digit''.

On code  un alphabet à $m= 2^n$ symboles avec des mots binaires à $n$ bits. Il y a $m!$ possibilités.
\end{rem}

\subsection{Codage d'une information analogique MIC}

On réalise une conversion Analogique-Numérique classique : Échantillonnage et blocage. Comme au chapitre 1.


\subsection{Modulation différentielles DPCM}

\end{document}

%%% Local Variables:
%%% mode: latex
%%% TeX-master: "main"
%%% End: