Commit 060743fe authored by Aurelien Pascal's avatar Aurelien Pascal
Browse files

la compilation : ça avance !

parent b44715df
......@@ -271,22 +271,34 @@ Installer la totalité de la distribution est assez coûteux en mémoire (supér
\section{La compilation}
Les \textit{IDE} , et si vous en utilisez un et que le côté technique ne vous intéresse pas vous pouvez vous passer de lire cette section.
Si vous utilisez un \textit{IDE} et que le côté technique ne vous intéresse pas vous pouvez vous passer de lire cette section.
Mais si vous désirez compiler votre document à la main (sans \textit{IDE}), comprendre comment utiliser des options de compilation et des fichiers externes (\texttt{.bib} par exemple), ou que vous êtes tout simplement curieux de voir comment se déroule la compilation, alors vous êtes au bon endroit !
\startaurel Après recherche ce fameux truc de la voie latex->dvi->ps->pdf ne semble plus servir à rien, apparement c'est comme ça qu'il fallait compiler quand pdflatex était encore peu performant mais maintenant il n'y a que les utilisateurs de pstricks qui s'en servent. Et en plus par cette voie les documents sont plus compressés et moins beaux. Donc si personne n'a de contre-exemple où l'ancienne méthode se montre utile je parlerais juste de pdflatex :) \closeaurel
Il y a deux moyens de compiler un document \LaTeX{}, avec chacun leur compilateur associé :
\begin{itemize}
\item la méthode \og historique \fg{} qui utilise le compilateur \verb|latex| pour créer un document \texttt{.dvi}, que l'on peut ensuite convertir en \texttt{.pdf}
\item la compilation directe en \texttt{.pdf}, qui utilise le compilateur \verb|pdflatex|
\end{itemize}
\subsection{Le compilateur et ses options}
\startaurel En cherchant les différence entre les deux voies de compilation je suis tombé sur une extension qui ne fonctionne qu'avec pdflatex : \verb|microtype|, qui fait de la microtypographie, elle adapte le texte pour éviter quasiment toutes les césures de fin de ligne et fait de la micro-gestion des ponctuations, histoire de pousser l'OTL à l'extrême \verb|^^| On devrait carrément faire une section OTL en fait ;) \closeaurel
La méthode historique semble néanmoins tomber peu à peu en désuétude, elle était très utilisée dans les débuts du langage mais maintenant \verb|pdflatex| est beaucoup plus performant et produit des documents de meilleure qualité. La seule raison pour laquelle vous pouvez donc être amené à utiliser la compilation en \texttt{.dvi} est si vous êtes un adepte de l'extension \verb|pstricks|\footnote{qui permet de faire du dessin vectoriel, comme \verb|TikZ|}.
Pour ces raisons nous ne parlerons dans ce document que de \verb|pdflatex|, et c'est désormais ce compilateur qui sera sous-entendu à chaque fois que sera mentionné l'opération de compilation.\\
Si vous utilisez un \textit{IDE} assurez-vous donc que c'est bien \verb|pdflatex| qui est utilisé (mais c'est normalement le cas par défaut si vous créez un \texttt{.pdf})
\subsection{Le compilateur et ses options}
\startaurel -verbose, -synctex=1 , -interaction=nonstopmode, -shell-escape, -output-directory \closeaurel
\startaurel .aux, .log, .toc, .bbl, .synctex, etc... \closeaurel
\startaurel En cherchant les différence entre les deux voies de compilation je suis tombé sur une extension qui ne fonctionne qu'avec pdflatex : \verb|microtype|, qui fait de la microtypographie, elle adapte le texte pour éviter quasiment toutes les césures de fin de ligne et fait de la micro-gestion des ponctuations, histoire de pousser l'OTL à l'extrême \verb|^^| On devrait carrément faire une section OTL en fait ;) \closeaurel
\subsection{Le déroulement de la compilation}
\startaurel .aux, .log, .toc, .bbl, .synctex, etc... \closeaurel
\subsection{Compiler la bibliographie}
......
Markdown is supported
0% or .
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment