Commit a3e0bd02 authored by Alexandre Morlet's avatar Alexandre Morlet

Relecture rapide de la section 'env doc et structure'

parent 40504e68
......@@ -687,12 +687,12 @@ Hello world !
\section{L'environnement document et sa structure}
\label{sec:document}
Comme \LaTeX{} réalise la mise en page de vos documents en vous permettant de vous concentrer sur leur contenu, il est nécéssaire de structurer votre texte en le découpant en plusieurs parties.
Comme \LaTeX{} réalise la mise en page de vos documents en vous permettant de vous concentrer sur leur contenu, il est nécessaire de lui indiquer comment structurer le texte en le découpant en plusieurs parties.
\subsection{Les niveaux de titres}
\label{subsec:niveautitres}
Il y a 7 niveaux de titres utilisables pour structurer votre document. Le tableau suivant résume leur utilité et la commande associée.
Il existe 7 niveaux de titres utilisables pour structurer votre document. Le tableau suivant résume leur utilité et la commande associée.
\begin{tabular}{|c|c|c|c|}
\hline
......@@ -717,6 +717,7 @@ Il y a 7 niveaux de titres utilisables pour structurer votre document. Le tablea
Regardez la table des matières de ce document avec ce tableau sous les yeux, vous devriez facilement comprendre le découpage du document.
Voici un exemple simple :
%\begin{LTXexample} %% ok seulement si les compteurs sont réinitialisés
\begin{lstlisting}
\begin{document}
\part{Ma premiere partie}
......@@ -731,38 +732,39 @@ Voici un exemple simple :
...
\end{document}
\end{lstlisting}
%\end{LTXexample}
\subsection{La numérotation et les compteurs}
\label{subsec:numcompteur}
Tous ces éléments sauf les paragraphes sont numérotés, pour ne pas numéroter votre découpage il suffit d'utiliser les commandes précédentes avec une \verb=*= : comme par exemple \verb=\section*{nom de la section}=.
Tous ces éléments sauf les paragraphes sont numérotés ; pour ne pas numéroter votre découpage, il suffit d'utiliser les commandes précédentes avec une astérisque (\verb=*=), comme par exemple \verb=\section*{nom de la section}=.
En réalité~\LaTeX{} possède des compteurs internes qui pointent sur certaines structures (sections, environnements,...) et s'incrémentent à chaque nouvel élément de ce type. Ils portent en général le nom de ce sur quoi ils portent et on peut accéder à leur valeur avec par exemple \verb=\arabic= si on veut leur valeur en chiffre arabe, \verb=\Roman= (resp. \verb|\roman|) si on la veut en chiffres romains (resp. chiffres romains en minuscules) et \verb=\Alph= (resp. \verb|\alph|) si on la veut en lettres (resp. en lettres minuscules). Par exemple :
En réalité~\LaTeX{} possède des compteurs internes qui pointent sur certaines structures (sections, environnements, \ldots) et s'incrémentent à chaque nouvel élément de ce type. Ils portent en général le nom de ce qu'ils concernent et on peut accéder à leur valeur avec par exemple \verb=\arabic= si on veut leur valeur en chiffre arabe, \verb=\Roman= (resp. \verb|\roman|) si on la veut en chiffres romains (resp. chiffres romains minuscules) et \verb=\Alph= (resp. \verb|\alph|) si on la veut en lettres (resp. en lettres minuscules). Par exemple, pour la section courante :
\begin{LTXexample}
\arabic{section}, \Roman{section}, \roman{section},
\Alph{section}, \alph{section}
\end{LTXexample}
Ces compteurs sont surtout utilisés pour générer des titres, nous y reviendrons plus tard (voir section \ref{subsec:titresections}), pour l'instant retenez juste qu'ils existent et travaillent en arrière plan.
Ces compteurs sont surtout utilisés pour générer des titres, nous y reviendrons plus tard (voir section \ref{subsec:titresections}). Sachez seulement qu'ils existent et travaillent en arrière plan.
La convention veut que les environnements et commandes appellées avec une \verb=*= n'incrémentent pas le compteur associé et n'affichent pas de numéro.\\ Mais ce n'est pas une règle générale et certains environnements comme les figures nécéssitent une extension pour avoir accès à cette fonctionnalité.
La convention veut que les environnements et commandes appelées avec une astérisque n'incrémentent pas le compteur associé et n'affichent pas de numéro. Ce n'est cependant pas une règle générale et certains environnements comme les figures nécessitent une extension pour avoir accès à cette fonctionnalité.
\subsection{La table des matières}
Une fois votre document structuré,~\LaTeX{} est capable de générer automatiquement une table des matières, il suffit pour cela d'appeller la commande \verb=\tableofcontents=.
Une fois votre document structuré,~\LaTeX{} est capable de générer automatiquement une table des matières, à l'aide de la commande \verb=\tableofcontents=.
Il est possible de modifier le nom de la table des matières en utilisant la commande\\
\verb=\renewcommand{\contentsname}{Mon nouveau titre}=\\
Mais attention selon les extensions que vous utilisez il faudra placer cette commande dans le préambule ou juste après le \verb=\begin{document}=, essayez les deux solutions une des deux fonctionnera !
Il est possible de modifier le nom de la table des matières en utilisant la commande
\begin{center}\verb=\renewcommand{\contentsname}{Mon nouveau titre}=\end{center}
Mais attention selon les extensions que vous utilisez il faudra placer cette commande dans le préambule ou juste après le \verb=\begin{document}=, essayez les deux solutions pour trouver celle qui fonctionnera !
Vous pouvez également modifier la profondeur de la table des matières (ie le niveau maximum des titres indiqués, référez vous pour ceci au \ref{subsec:niveautitres}). Il suffit de placer la commande suivante dans le préambule :\\
\verb=\setcounter{tocdepth}{nouvelle profondeur}=\footnote{Les commandes modifiant la table des matières utilisent souvent l'acronyme \texttt{toc} de \textit{Table Of Content}}\footnote{Vous aurez surement deviné : \texttt{tocdepth} est un compteur, mais celui-ci ne s'incrémente pas en général}\\
Où "nouvelle profondeur" est un entier entre 0 et 5. Dans ce document nous avons utilisé une profondeur de \arabic{tocdepth}.
Vous pouvez également modifier la profondeur de la table des matières (i.e. le niveau maximum des titres indiqués, référez-vous pour ceci au tableau de la sous-section \ref{subsec:niveautitres}) en plaçant la commande suivante dans le préambule :
\begin{center}\verb=\setcounter{tocdepth}{nouvelle profondeur}=\footnote{Les commandes modifiant la table des matières utilisent souvent l'acronyme \texttt{toc} de \textit{Table Of Contents}.}\footnote{Vous l'aurez surement deviné : \texttt{tocdepth} est un compteur, mais celui-ci ne s'incrémente en général pas.}\end{center}
où "nouvelle profondeur" est un entier entre 0 et 5. Dans ce document nous avons utilisé une profondeur de \arabic{tocdepth}.
\subsection{Le résumé ou abstract}
Les articles scientifiques commencent en général par un résumé ou \textit{abstract}. On peut réaliser un rendu similaire à l'aide de l'environnement \texttt{abstract} disponible dans les classes \textit{article} et \textit{report} :
Les articles scientifiques commencent en général par un résumé ou \textit{abstract}. L'environnement \texttt{abstract} est disponible dans les classes \textit{article} et \textit{report} :
\begin{LTXexample}
\begin{abstract}
Votre resume...
......@@ -773,7 +775,7 @@ Les articles scientifiques commencent en général par un résumé ou \textit{ab
\subsection{Les annexes}
\LaTeX{} possède nativement des fonctions pour gérer les annexes : il suffit d'utiliser la commande \verb=\appendix= et alors toutes les \verb=\section{}= qui suivront seront considérées comme des annexes (voir exemple ci-dessous).
\LaTeX{} possède nativement des fonctions pour gérer les annexes : il suffit d'utiliser la commande \verb=\appendix= (voir ci-dessous). Toutes les \verb=\section{}= qui suivront seront considérées comme des annexes, leur numérotation se faisant notamment par des lettres majuscules.
\begin{lstlisting}
...
\section{Ma derniere section}
......@@ -787,22 +789,23 @@ Les articles scientifiques commencent en général par un résumé ou \textit{ab
\end{lstlisting}
Cette façon de faire est très simple mais offre peu de possibilités de personnalisation\footnote{Ce n'est pas tout à fait vrai, avec~\LaTeX{} vous pouvez presque toujours vous en sortir en manipulant les paramètres des macros internes. Mais il est souvent bien plus facile (et moins risqué) d'utiliser une extension, elles ont étés écrites pour ça}. Je vais donc vous présenter ici quelques fonctionnalités de l'extension \verb=appendix=.
Cette façon de faire est très simple mais offre peu de possibilités de personnalisation\footnote{Ce n'est pas tout à fait vrai, avec~\LaTeX{} vous pouvez presque toujours vous en sortir en manipulant les paramètres des macros internes. Mais il est souvent bien plus facile (et moins risqué) d'utiliser une extension, elles ont été écrites pour ça}. Ci-dessous se trouvent donc quelques fonctionnalités de l'extension \verb=appendix=.
En chargeant l'extension il faut préciser les fonctionnalités désirées en option, les possibilités utiles\footnote{C'est totalement subjectif, l'extension a bien d'autres options qui peuvent peut-être vous intéresser, référez-vous à sa documentation si vous voulez en savoir plus} sont :
En chargeant l'extension, il faut préciser les fonctionnalités désirées en option. Les possibilités utiles\footnote{C'est totalement subjectif, l'extension a bien d'autres options qui pourraient vous intéresser -- référez-vous à sa documentation pour en savoir plus.} sont :
\begin{itemize}
\item \texttt{title} : remplace "A Mon titre d'annexe" par "Appendix A Mon titre d'annexe" dans le texte
\item \texttt{titletoc} : idem que \texttt{title}, mais dans la table des matières
\item \texttt{page} : ajoute le titre "Appendices" au début des annexes, dans le document
\item \texttt{toc} : ajoute le titre "Appendices" au début des annexes dans la table des matières
\item \texttt{title} : ajoute \emph{Appendix} aux titres d'annexes (\og A Mon titre d'annexe \fg{} devient \og Appendix A Mon titre d'annexe \fg{}) ;
\item \texttt{titletoc} : idem que \texttt{title}, mais dans la table des matières ;
\item \texttt{page} : ajoute le titre \emph{Appendices} avant les annexes (là où se trouverait le \verb|\appendix|), dans le document ;
\item \texttt{toc} : ajoute le titre \emph{Appendices} avant les annexes, dans la table des matières.
\end{itemize}
\medbreak
Voici donc la commande a écrire pour charger toutes ces fonctionnalités : \\\verb=\usepackage[title,titletoc,page,toc]{appendix}=\\
On peut ensuite changer le mot "appendix" en "annexes" si on écrit un document en français :\\
\verb=\renewcommand{\appendixtocname}{Annexes}=\\
\verb=\renewcommand{\appendixpagename}{Annexes}=
Voici donc la commande a écrire pour charger toutes ces fonctionnalités :
\begin{center}\verb=\usepackage[title,titletoc,page,toc]{appendix}=\end{center}
On peut ensuite changer le mot \emph{appendix} en \og annexes \fg{} si on écrit un document en français :
\begin{center}\verb=\renewcommand{\appendixtocname}{Annexes}=\\
\verb=\renewcommand{\appendixpagename}{Annexes}=\end{center}
Et les annexes devront être comprises dans l'environnement \verb=appendices= :
Enfin, les annexes devront être comprises dans l'environnement \verb=appendices= :
\begin{lstlisting}
\begin{appendices}
\section{Ma premiere annexe}
......
Markdown is supported
0% or .
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment