Commit bcb7ef1f authored by Alexandre Morlet's avatar Alexandre Morlet
Browse files

Merge branch 'master' of gitlab.crans.org:aurelp/latex-phytem

parents cd0c24d4 a04e1da9
......@@ -39,6 +39,7 @@
\usepackage{multirow}
\usepackage{enumitem}
\usepackage[lofdepth,lotdepth]{subfig}
\usepackage{wrapfig}
%liens internes et externes, annexes
\usepackage[colorlinks=true,linkcolor=black,urlcolor=cyan,citecolor=blue]{hyperref}
......@@ -49,7 +50,7 @@
%caractères spéciaux et autres joyeusetés
\usepackage[safe]{tipa}
\usepackage{lipsum}
\usepackage{coffee2}
%----------------------------------------------------------------
......@@ -473,6 +474,8 @@ Le préambule d'un document \LaTeX{} est l'ensemble des instructions situées av
\subsection{Le \texttt{documentclass}}
\label{subsec:documentclass}
L'instruction \verb=\documentclass[<options>]{<classe>}= doit toujours être la première ligne de votre document \LaTeX{} ; elle précise au compilateur quel type de document vous rédigez.
\subsubsection{Les classes}
......@@ -1573,9 +1576,9 @@ La solution est alors d'utiliser la commande \verb=\cline{intervalle}=, voyez pl
\subsection{Mettre plusieurs figures en une seule avec subfig}
L'extension subfig\footnote{elle a pour objectif de remplacer l'extension \verb=subfigure= devenue obsolète} se charge avec \verb|\usepackage[lofdepth,lotdepth]{subfig}|\footnote{les options \verb=lofdepth= et \verb=lotdepth= permettent une numérotation appropriée des sous-figures, avec une sous-numérotation comme pour les sous-sections}
L'extension subfig\footnote{elle a pour objectif de remplacer l'extension \verb=subfigure= devenue obsolète} permet de placer plusieurs sous-flottants à l'intérieur d'un environnement flottant (image ou tableau). Elle se charge avec \verb|\usepackage[lofdepth,lotdepth]{subfig}|\footnote{les options \verb=lofdepth= et \verb=lotdepth= permettent une numérotation appropriée des sous-figures, avec une sous-numérotation comme pour les sous-sections}
La principale commande de cette extension est \verb%\subfloat[<titre>]{<contenu>}%. Elle doit s'utiliser à l'intérieur d'un environnement flotttant.
La principale commande de cette extension est \verb%\subfloat[<titre>]{<contenu>}%. Elle doit s'utiliser à l'intérieur d'un environnement flotttant. Le contenu peut être une image (si \verb|subfloat| est dans une \verb|figure|) ou un tableau (si \verb|subfloat| est dans une \verb|table|).
Il est possible d'attribuer une étiquette à chaque sous-figure. On peut leur faire référence avec \verb=\ref{}= ou \verb=\subref{}=, l'exemple suivant parlant de lui-même :
......@@ -1611,8 +1614,45 @@ Ce sont les sous-figures \ref{subfig:mandelbrot} et
\subsection{Entourer une figure de texte avec wrapfig}
\startaurel @Entéocline : il est pour toi celui-là, avec la sauce tu dois être un expert ;) \closeaurel
\startenteo\\Ah ah, j'avoue !\closeenteo
L'extension wrapfig permet de placer les images et tableaux sans briser le déroulement du texte, mais en permettant plutôt à celui-ci d'envelopper la figure ou le tableau. Il introduit pour ceci deux environnements : \verb|wrapfigure| et \verb|wraptable|.\\
Afin d'avoir un rendu correct quelques avertissements sont toutefois de mise :
\begin{itemize}
\item cet effet a un but purement esthétique et est normalement inutile dans un travail académique comme un compte-rendu ou un article scientifique, les flottants usuels étant bien plus clairs à la lecture
\item il faut que l'image ait une largeur sensiblement plus petite que le texte qui l'enveloppe
\item il faut éviter de placer le flottant à cheval sur un changement de page
\item il faut entourer le flottant de texte brut, et éviter d'utiliser une équation ou un titre de section
\item il faut placer l'environnement entre deux paragraphes, ou s'il est à l'intérieur d'un paragraphe il faut le placer à proximité d'un changement de ligne (naturel ou provoqué)
\end{itemize}
La syntaxe des appels aux environnements \verb|wrapfigure| et \verb|wraptable| est la suivante :\\
\verb|\begin{wrapfigure}[<nombre de lignes>]{<placement>}[<surplomb>]{<largeur>}|
Les arguments obligatoires sont la largeur de la figure et son placement par rapport au texte.\\
Les paramètres de placement usuels sont :
\begin{itemize}
\item \verb|r| ou \verb|R| pour un placement à droite du texte
\item \verb|l| ou \verb|L| pour un placement à gauche du texte
\end{itemize}
La différence est que la minuscule demande de placer l'objet \og en dur \fg{} (ce n'est pas un flottant), à l'endroit précis de l'appel, tandis que la majuscule crée un environnement flottant qui optimise son placement. Utiliser une minuscule permet donc un contrôle plus fin mais peut provoquer des dépassements de marge si le placement est mauvais.
Si vous utilisez un document de type \verb|twoside| (voir section \ref{subsec:documentclass}) où les marges sont différenciées, vous pouvez aussi utilisez les placements
\begin{itemize}
\item \verb|i| ou \verb|I| pour un placement vers la marge intérieure
\item \verb|o| ou \verb|O| pour un placement vers la marge extérieure
\end{itemize}
Enfin concernant les options (facultatives donc), le nombre de lignes permet d'imposer à l'objet une certaine hauteur afin de coïncider avec le nombre de lignes choisi, et le surplomb est une largeur qui autorise l'objet à déborder sur la marge (par défaut il est à \verb|0pt|)
Voici enfin un exemple d'utilisation (le texte a été généré à l'aide de l'extension \verb|lipsum|) :
\begin{LTXexample}[width=0.50\textwidth]
\begin{wrapfigure}{R}{4.0cm}
\includegraphics[width=3.5cm]
{images/romanesco.jpg}
\end{wrapfigure}
\lipsum[74]
\end{LTXexample}
\section{Mathématiques avancées}
\label{sec:advmath}
......
Markdown is supported
0% or .
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment