Commit cd0c24d4 authored by Alexandre Morlet's avatar Alexandre Morlet
Browse files

Quelques commentaires

parent 28395b7d
......@@ -238,6 +238,7 @@ It’s the ‘ch’ sound in Scottish words like \emph{loch} or German words lik
\end{quote}
\startaurel du coup en français le son le plus proche ce serait "laterre" ? très bizarre en effet, sur ce coup agissons en chauvins et gardons latek \verb|^^| \closeaurel
La subtilité est que les spécialistes s'accordent à dire que la lettre \textgreek{q} en grec ancien se prononcerait [x], comme en grec moderne. Cependant, le français a assimilé cette lettre au son [k], qu'on retrouve dans tous les mots de cette origine, il est donc naturel que la prononciation de \TeX{} pour nous utilise ce son [k] plutôt que [x]. Mais de ce fait, nous sommes plus éloignés de la prononciation correcte selon Knuth que nos amis allemands. (Enfin bon, l'essentiel, c'est que personne ne prononce [ks], c'est ce qu'il faut éviter.)\closeenteo
\starttouille Il s'avère qu'on a le livre de Lamport au labo, et lui parle de `teck', car il dit que l'usage prend le pas sur ce qu'on voudrait, et il dit que du coup on pourrait dire "lah-teck" ou "lay-teck". J'essaierai de trouver le temps de citer le passage complet \closetouille
%\startaurel de mon côté cette ligne provoque encore un font warning dans le log : \begin{lstlisting}
%LaTeX Font Warning: Font shape `T3/lmr/m/n' undefined
......@@ -812,6 +813,7 @@ L'exemple suivant illustre l'application de ces différentes tailles de police.
Rappelons l'idée qui est la base de l'invention de \LaTeX{} : permettre une mise en page cohérente et rigoureuse des publications scientifiques, en permettant aux chercheurs de se concentrer sur le contenu et de laisser le compilateur se charger de la mise en page.
Pour permettre de conserver la \textit{cohérence} de la typographie, l'idée a été d'utiliser non pas des polices indépendantes mais des \og packs de police \fg{} \startaurel oui je sais encore un anglicisme, mais je vois pas trop par quoi le remplacer ici, ensembles de polices peut être, mais c'est pas top, des idées ? \closeaurel, qui sont composées d'un ensemble de trois \textit{familles ou fontes} avec chacune différentes \textit{formes} et \textit{graisses}\footnote{l'ensemble fonte-taille-forme-graisse est une police d'écriture}.
\\ \starttouille Lot, assortiment, contingent ? \closetouille
Pour changer de pack de police il est nécessaire d'en charger un nouveau avec \\\verb=\usepackage{<mon nouveau pack>}=.\\ Le pack utilisé par défaut dans \LaTeX{} est le pack Computer Modern, et ce document utilise le pack Latin Modern\footnote{ce pack se veut être une \og amélioration typographique \fg{} de Computer Modern, et il est probable qu'il devienne le nouveau pack par défaut dans un futur proche. Il est conseillé si vous compilez un document PDF}, qui se charge avec \verb%\usepackage{lmodern}%.\\
Si vous désirez installer d'autres polices vous pouvez vous intéresser à \verb=Metafont=, qui est un langage de description des polices créé pour \TeX{} par Knuth.
......@@ -1605,6 +1607,7 @@ Ce sont les sous-figures \ref{subfig:mandelbrot} et
\startaurel Il y a aussi minipage mais je connais pas trop, est-ce que ça ajoute des trucs ou est-ce qu'on peut se contenter de subfig ? \closeaurel
\starttouille Avec minipage tu peux numéroter tes figures séparément, mais j'imagine qu'ici aussi. Sinon je sais pas trop. Dans le doute, avec minipage tu peux faire des "blocs" dans lesquels tu mets autre chose qu'une figure (peut-être ?), mais entre wrapfig et subfig je vois pas ce que ça pourrait apporter d'important \closetouille
\subsection{Entourer une figure de texte avec wrapfig}
......
Markdown is supported
0% or .
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment