Commit f7d9981e authored by Enteocline's avatar Enteocline

Plein de petits trucs

parent 6988bb92
......@@ -343,14 +343,14 @@ Les options les plus utiles sont résumées dans le tableau suivant. Et pour plu
\label{subsec:erreurs}
Lors de la compilation, des erreurs peuvent survenir si vous avez fait une erreur (syntaxique ou logique)\footnote{une bonne syntaxe \LaTeX{} est assez exigeante, ne vous étonnez pas si vous avez beaucoup d'erreurs, une grande partie d'entre elles sont surement innofensives}.
Lors de la compilation, des erreurs peuvent survenir si vous avez fait une erreur (syntaxique ou logique)\footnote{une bonne syntaxe \LaTeX{} est assez exigeante, ne vous étonnez pas si vous avez beaucoup d'erreurs, une grande partie d'entre elles sont surement inoffensives}.
Si vous n'êtes pas en \verb|nonstopmode| la compilation se mettre en pause et on vous proposera de résoudre cette erreur avant de continuer.\\
Si vous êtes en \verb|nonstopmode|, regardez attentivement votre document de sortie car une erreur a pu avoir lieu sans que vous ne l'ayez vue.
Les erreurs se classent en deux catégories :
\begin{itemize}
\item les \textit{avertissements} sont pour la plupart innofensifs, et vous pouvez les ignorer dans un premier temps et y revenir s'ils vous posent problème
\item les \textit{avertissements} sont pour la plupart inoffensifs, et vous pouvez les ignorer dans un premier temps et y revenir s'ils vous posent problème
\item les \textit{erreurs fatales} vont causer un arrêt soudain de la compilation et ne pas produire de document
\end{itemize}
......@@ -538,7 +538,7 @@ Texte normal
Certains environnements peuvent requérir des arguments et des options. Dans un tel cas, la syntaxe est la suivante :
{\centering\verb|\begin{<nom_env>}[<options>]{<arg_1>}...{<arg_n>}|\\ \ldots \\ \verb|\end{<nom_env>}|\par}
{\centering\begin{minipage}{0.54\textwidth}\verb|\begin{<nom_env>}[<options>]{<arg_1>}...{<arg_n>}|\\\ldots\\\verb|\end{<nom_env>}|\end{minipage}\par}
Notons enfin qu'en règle générale, les limites d'un environnement définissent également un groupe ; on peut donc utiliser des commandes à portée infinie au sein d'un environnement sans que tout le document en soit affecté. Par ailleurs, certaines commandes peuvent se présenter sous différentes formes parmi les trois précédemment évoquées. Le choix de la méthode à utiliser est généralement laissé à la discrétion de l'auteur, mais retenons néanmoins qu'il est plus propre de recourir à une commande à argument ou à une commande à portée infinie au sein d'un groupe pour modifier de petites portions de texte, et de préférer les environnements pour modifier des paragraphes entiers. Des précisions à ce sujet seront aussi apportées plus loin.
......@@ -573,9 +573,9 @@ L'utilisation de ce groupe vide est illustrée ci-dessous. Dans le premier cas,
\section{Construire son préambule}
\label{sec:preambule}
Le préambule d'un document \LaTeX{} est l'ensemble des instructions situées avant le \verb|\begin{document}|. Cela comprend le \texttt{documentclass}, les chargement d'extensions, les configurations globales et les métadonnées. La construction du préambule est donc une étape cruciale dans l'écriture d'un document \LaTeX{}. Cette section vise à vous donner suffisamment d'éléments pour comprendre leur construction et vous présentera un préambule d'exemple que vous pourrez utiliser comme base dans vos documents.
Le préambule d'un document \LaTeX{} est l'ensemble des instructions situées avant le \verb|\begin{document}|. Cela comprend la déclaration de la classe de document, le chargement d'extensions, les configurations globales et les métadonnées. La construction du préambule est donc une étape cruciale dans l'écriture d'un document \LaTeX{}. Cette section vise à vous donner suffisamment d'éléments pour comprendre leur construction et vous présentera un préambule d'exemple que vous pourrez utiliser comme base dans vos documents.
\subsection{Le \texttt{documentclass}}
\subsection{La classe de document}
\label{subsec:documentclass}
......@@ -656,6 +656,8 @@ Cet encodage correspond à celui qui va être utilisé pour écrire le document
Il existe une extension linguistique appelée \texttt{babel} qui formate le texte de sorte à respecter les règles typographiques de la langue dans laquelle vous écrivez (par exemple, l'ajout d'espaces fines insécables avant certains éléments de ponctuation en français). Pour l'utiliser, il faut charger la charger avec l'option \texttt{frenchb} : \\\verb=\usepackage[frenchb]{babel}=\footnote{L'option \texttt{francais} est obsolète depuis la version 3.6 de \texttt{babel}.}.
\startenteo En fait, c'est inexact. Depuis la version 3.9 de babel et la version 3.2c de babel-french, l'option \texttt{frenchb} est elle aussi obsolète, on devrait utiliser \texttt{french} à la place. Source : \url{http://daniel.flipo.free.fr/frenchb/frenchb-doc.pdf}.\closeenteo
\subsection{Les métadonnées}
Le mot \textit{métadonnées} désigne \og les données concernant les données \fg{}. À propos d'un article ou un livre, il s'agit donc de son titre, son auteur et sa date de publication.\\
......
Markdown is supported
0% or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment